Les mérites de la sourate Al Khaf

Al Kahf ( La Caverne) est une Sourate mécquoise dont le nombre de versets est de 110. Elle est l’une des 5 sourates qui ont commencé par ‘ Dieu Merci’ (Alhamdu Lilah) en plus du Fatiha, Al Anam, Saba’ et Fater.
Elle a été nommée ainsi du neuvième verset qui cite l’histoire des gens du Caversne ( Ahl Al Kahf) :  » Te rends-tu compte que les Gens de la Caverne et d’Ar-Raqîm constituaient une merveille d’entre Nos signes ?  ».

Cette Sourate vient en guise de réponse aux questions que les mécréants et les polythéistes de Quraysh ainsi que les gens du livre ( les juifs et une partie des chrétiens) de la Mecque lui ont posés en vue de le tester la vérité de sa prophétie et de son message .


Ces trois questions étaient :
– Qui furent les « Gens de la Caverne » ( Ashab Al Kahf) ?
– Quelle est l’histoire d’Al-Khédr ?
– Que sais-tu de Dhû Al-Qarnayn ?

Ces histoires relèvent des traditions des autres gens du Livres ( juif et chrétiens ) et sont inconnues pour les arabes de Quraysh. A la fin de la Sourate Dieu invita les mécréants de tirer profit de ses histoires et de croire en le message de son prophète -paix et bénédictions sur lui- :  »L’unicité du Créateur et l’au-delà sont des vérités absolues. Pour votre propre bien, vous devez y croire, vous conformer à ce qu’elles impliquent dans votre vie et agir avec la conviction que vous rendrez des comptes à Allâh. Si vous ne vous conformez pas, vous gâcherez votre vie d’ici-bas et tout ce que vous ferez sera perdu  ».

source:http://fr.assabile.com/quran/surat-018-al-kahf.htm

Les vertus de la sourate Al-Kahf

La sourate Al-Kahf (18ème sourate du Coran) est primordiale puisqu’elle rappelle l’importance de la croyance en Un Seul Dieu

Dis : « Je suis en fait un être humain comme vous. Ils m’a été révélé que votre Dieu est un Dieu unique ! Quiconque, donc, espère rencontrer son Seigneur, qu’il fasse de bonnes actions et qu’il n’associe dans son adoration aucun à son Seigneur ».

Sourate Al-Kahf (La Caverne) – Verset 110

Il existe de nombreux hadiths parlant des récompenses de la lecture de la Sourate Al-Kahf. Il est rapporté, en l’occurrence, que celui qui récite les dix premiers versets (ou les dix derniers selon le hadith) de cette sourate, sera illuminé par une lumière (Nour) entre ce vendredi et le suivant.

Le Prophète, SalaLLAHOU ‘alayhi wa Sallam a dit : « Quiconque récite la Sourate Al-Kahf, lui sera donné le Jour de la Résurrection une lumière qui s’étend de sa place jusqu’à la Mecque, et quiconque récite les dix derniers versets de cette Sourate sera épargné, lors de la sortie de l’antéchrist, de son épreuve… »  Hadith rapporté par At-Tabarani et authentifié par Al-Albani

Le Prophète, SalaLLAHOU ‘alayhi wa Sallam a dit : « Quiconque récite la Sourate Al-Kahf (la caverne) le jour du Vendredi, Allah l’éclaire entre les deux vendredis. » Hadith rapporté par An-Nassaï, Al-Hakem et Al-Bayhaqi selon Abou Said al-Khoudari, qu’Allah soit satisfait d’eux, authentifié par Al-Albani

Le Prophète, SalaLLAHOU ‘alayhi wa Sallam a dit : « Quiconque récite la Sourate Al-Kahf le jour du vendredi, une lumière brillera sous ses deux pieds jusqu’au ciel, l’éclairant jusqu’au Jour du Jugement et il lui sera pardonné ce qu’il a fait entre les deux vendredis. » Hadith rapporté par Ibn Mardaweh selon Ibn Omar, qu’Allah soit satisfait d’eux

En ce qui nous concerne, nous qui ressentons du fond de nos coeurs la présence d’Allah, et parce que le Coran nous suffit à croire en UN Dieu Unique : Allah, ainsi qu’en son prophète, il nous est conseillé de réciter cette sourate, Al-Kahf, afin de se protéger du dajjal, c’est à dire l’antéchrit qui apparaitra à la fin des temps.

source : http://www.ajib.fr/2012/02/vendredi-les-merites-de-la-recitation-de-la-sourate-al-kahf/

 

autre récitation disponible ici

Meshary Al-‘Afasy (مشاري العفاسي) : Sourate Al-Kahf (18)

Vous aimerez peut-être aussi