LE BUISNESS DU FAUX HALLAL

Le buisness du Halal

Pour qu’une viande soit considérée comme halal, la bête doit être égorgée à la main, la tête tournée vers la Mecque. L’alcool, le porc et ses dérivés, sont strictement interdits par le Coran. Plusieurs labels garantissent au consommateur que ces règles de fabrication ont été respectées. Mais les tromperies sont nombreuses sur ce marché peu encadré : faux labels, certificats de complaisance, usines qui tuent les bêtes sans respecter le rite, produits contenant du porc… Pour Special investigation, diffusé le 11 octobre 2010 sur Canal+ par Feurat Alani enquête sur les abus du business.

il n’y a aujourd’hui aucun organisme officiel qui a autorité pour certifier un produit halal. Des poulets à la certification douteuse sont même vendus en Arabie Saoudite, dans des marchés attenants à la Mecque le lieu le plus sacré de l’islam. Du faux halal exporté à la Mecque pour nourrir les pélerins musulmans pendant le Hajj.

Première partie :

Deuxième partie :

Troisième partie :

EN BONUS :

Le reportage fait par M6 sur la viande non Hallal du KFC

Vous aimerez peut-être aussi